Traumatologie : recoller un fragment dentaire en toute simplicité

avec Stéphanie ORTET

 
fragment
Fig 1. Une enfant de 10 ans se présente en urgence à la consultation suite à un choc frontal. Conséquences du traumatisme : perte d’un fragment dentaire, recollé à deux reprises depuis son accident il y a 9 mois. Le fragment a été récupéré et s’avère repositionnable partiellement. Malgré cette situation clinique, nous avons choisi de recoller le morceau fracturé.

 
fragment

Fig 2. Compte tenu du trait de fracture et du niveau d’éruption des dents avoisinnantes, la difficulté est d’obtenir une stabilité du fragment au moment du collage. Comment réussir un bon repositionnement, pourtant garant d’une intégration occlusale et donc un maintien durable du fragment ?

fragment

Fig 3. L’astuce consiste à confectionner directement en bouche une clef de repositionnement, à l’aide d’une résine rigide de prise rapide type LuxaBite (DMG-PRED), incluant le fragment maintenu ainsi en bonne position et ajustée au pourtour occlusal des dents adjacentes, pour une meilleure stabilité de la clef.

fragment

Fig 4. De par sa rigidité, cette clef facilite les manipulations, dont le traitement adhésif du fragment : un sablage « léger » permet d’éliminer les dépôts de collage antérieurs. L’utilisation d’un système adhésif en trois temps répondra plus favorablement aux impératifs mécaniques et esthétiques.

fragment

Fig 5. Afin d’obtenir un mimétisme optimal, le fragment dentaire est recollé à l’aide d’un composite de collage flow photopolymérisable, type Enamel Plus HRI Flow (Bisico). Grâce à la clef, la mise en place du fragment peut alors se faire de façon contrôlée et avec précision.

fragment

Fig 6. Les excès de matériau sont retirés très facilement. L’utilisation d’un fouloir stabilisateur est inutile durant la photo-polymérisation. La portion mésio-vestibulaire manquante est stratifiée secondairement avec un composite amélaire

fragment

Fig 7. Le fragment dentaire est parfaitement repositionné, la symétrie des incisives centrales rétablie !.

fragment
Fig 8. Résultat immédiat : bien que temporaire, un léger différentiel de couleur, causé par la déshydratation du fragment, est en effet visible, mais à la suite de cette séance, cette jeune patiente peut reprendre confiance dans son sourire, avec la sensation d’avoir « retrouvé » sa dent naturelle !