Optimisation du collage d’une RCRC indirecte

avec Jean-Christophe PARIS

Le collage d’un tenon intracanalaire ou d’une RCRC de laboratoire, exige une grande rigueur dans le respect des protocoles de collage, notamment dans la préparation dentinaire. En effet, il est admis que plus on progresse vers l’apex, plus l’adhésion aux parois dentinaires est faible. Il est donc d’autant plus important de mettre tous les atouts de notre côté, notamment en frottant les parois.

 
astuce rcrc indirecte
Fig 1. Une empreinte optique est réalisée, permettant de conserver toutes les contre-dépouilles intracanalaires et éviter toute sur-préparation. En effet, le principe déconomie tissulaire est dans ce cas encore plus d’actualité, afin d’éviter de fragiliser les parois. Les instruments de forage pour tenon sont des forets « largo » d’un diamètre inférieur ou égal à 3, sur la longueur de travail de l’instrument, c’est-à-dire 8mm, avec pour repère la partie verticale la plus réduite de la dent. L’indication des tenons est de moins en moins fréquente, mais le devient lorsque la dent a moins de trois parois résiduelles.
astuce rcrc indirecte

Fig 2. La RCRC est élaborée au laboratoire, à l’aide de résine composite et d’un tenon fibré. La préhension se fait grâce à une tige collante de type « Optrastick® Vivadent », ce qui évite une manipulation manuelle toujours risquée. La tige est pliée dans le sens de l’ouverture buccale, et ce sur le modèle afin d’éviter des erreurs d’insertion une fois la colle injectée.

astuce rcrc indirecte

Fig 3. La digue étant mise en place, le sablage de la cavité à l’aide de particules d’alumine de 50 microns permet d’éliminer tous les résidus de ciment canalaire. Un rinçage soigneux, ainsi qu’un contrôle visuel ou un réessayage du tenon valident l’élimination complète des grains d’alumine. De fait, l’adhésion ne sera optimale que lorsque l’ensemble des corps étrangers sera éliminé.

astuce rcrc indirecte

Fig 4. Après l’injection d’acide orthophosphorique à 32% dans le canal, une brossette interdentaire permet de frotter les parois et ce pendant une minute. Le rinçage doit être minutieux et le séchage complet avant la suite du protocole.

astuce rcrc indirecte

Fig 5. La comparaison entre les diamètres d’une brossette intracanalaire et d’une brossette interdentaire permet de comprendre que le frottement est bien moins efficace avec les premières nommées. Le principe est de trouver une certaine résistance à la pénétration de la brossette pour maximiser son efficacité. Le choix de diamètres moyens est souvent opportun.

astuce rcrc indirecte

Fig 6. Pour les mêmes raisons, l’enduction du primaire d’adhésion est optimisée par frottement, d’autant plus efficient par l’adaptation d’un diamètre de brosse adéquat.

astuce rcrc indirecte
Fig 7. Une fois la pâte de collage injectée, la RCRC indirecte est insérée puis maintenue avec une pression constante par un instrument de type OptraSculpt® Vivadent. Les excès de colle sont éliminés à l’aide de pinceaux jetables classiques, puis l’ensemble est photopolymérisé. Ce n’est qu’à ce moment que la pression sur l’instrument est relâchée.
astuce rcrc indirecte
Fig 8. La RCRC indirecte collée sur 45 permet de s’affranchir du métal. Le tenon précédent, métallique, ainsi que celui de la 46, ont été déposés pour des indications endodontiques. La 44 ne présentant pas de lésion apicale ou de traitement insuffisant, son tenon métallique ne l’a pas été. Le collage de ce type de reconstitutions a plus de 25 ans de recul clinique, avec d’excellents résultats à long terme. Encore faut-il en respecter les indications, en gardant à l’esprit que plus la dent est affaiblie, plus son pronostic est incertain.