Obturation d’une cavité d’accès endodontique réalisée à travers un overlay en vitrocéramique

avec Gauthier WEISROCK

 
fragment
Fig 1. A la suite de sensibilités post-opératoires (douleurs à la pression et au froid) sur une 36, un traitement endodontique est effectué à travers un overlay collé. Ce dernier est en vitrocéramique renforcée au disilicate de lithium. La problématique réside dans le protocole de collage pour obturer efficacement et durablement cette cavité d’accès.

 
fragment

Fig 2. L’obturation provisoire est déposée à l’aide des ultrasons, puis un sablage d’alumine 50um et 2 bars est effectué sur l’ensemble de la cavité d’accès endodontique.

fragment

Fig 3. Mordançage à l’acide orthophosphorique pendant 30 secondes et rinçage. C’est une étape essentielle lorsque le ciment endodontique utilisé est à base de zinc eugénol.

fragment

Fig 4. Mise en place de l’adhésif et photopolymérisation. Il est important de frotter efficacement toute la surface dentinaire de la cavité.

fragment

Fig 5. Remplissage de la cavité d’accès à l’aide de composite flow en plusieurs étapes, afin d’éviter une contraction excessive du matériau. Le composite ne doit pas empiéter sur la céramique.

fragment

Fig 6. A l’aide d’une fraise sur CA rouge, les bords de l’overlay sont fraisés pour éliminer les éventuelles traces de composite et d’adhésif. La cavité d’accès est maintenant uniquement bordée par de la vitrocéramique sur les côtés et du composite au fond.

fragment

Fig 7. Un sablage à l’alumine (50 um- 2 bars) est effectué. Puis du silane est déposé dans la cavité pendant 1 minute et séché doucement. Une restauration composite par stratification est ensuite réalisée.

fragment
Fig 8. Situation clinique post-opératoire à 1 mois. On note la parfaite intégration du composite, grâce à un joint céramique / composite invisible.